Bien-être

  • L’art de vivre selon Mimi…

    Sur le thème de « cultiver l’art de vivre » je ne résiste pas au plaisir de vous faire découvrir le blog « Manger » de Mimi Thorisson. Depuis longtemps déjà je suis tombée sous le charme de cette blogueuse et auteure culinaire. J’aime l’atmosphère qui se dégage de son blog et qui donne un aperçu de « l’art de vivre selon Mimi ».

    Un exemple d’art de vivre :

    Un exemple idéal pour illustrer la notion « d’art de vivre ». Il ne vous plaira peut être pas et ne vous fera peut-être pas rêver. S’il ne correspond pas à vos valeurs et à vos critères de choix ce n’est pas un problème. C’est la preuve s’il en est qu’il y a autant d’arts de vivre que d’individus. Ce que je trouve intéressant dans cette illustration qu’est « l’art de vivre selon Mimi », c’est le processus d’évolution qui apparait en toile de fond. En plus de ces délicieuses recettes, Mimi nous livre son cheminement, ses essais/erreurs, ses états d’âme et ses coups de blues…

    L’art de vivre se construit pas à pas :

    Cet exemple nous montre que trouver son propre «art de vivre» ne se décrète pas. L’art de vivre se construit pas à pas, en identifiant ce que l’on aime et ce que l’on veut. Il est important de prendre conscience du regard que l’on porte sur les choses. Déceler le positif ici et maintenant nous donne une boussole et l’énergie pour agir. C’est aussi ce que j’aime dans le «storytelling» de Mimi. Une certaine façon de vivre l’instant présent, d’apprendre de l’existant, de positiver et de rebondir. Cultiver l’art de vivre est avant tout un état d’esprit et construire son art de vivre commence par créer le meilleur possible avec ce que l’on a à notre disposition.

  • Cultiver « l’art de vivre »

    Cultiver l’art de vivre est un véritable processus de développement personnel et un moyen d’accéder au bien-être. Pour moi, c’est aussi une façon de mettre de la magie dans le quotidien.

    « Tout faire avec style rend la vie infiniment plus riche » Dominique Loreau – L’art de la simplicité 

    La notion d’art de vivre :

    Le plus souvent, la notion « d’art de vivre » se rapporte à l’idée de vivre avec « style » et de savourer chaque instant dans l’harmonie. C’est une manière d’être, de penser et de se comporter construite sur des valeurs personnelles. Il n’existe pas UN « art de vivre ». Il appartient à chacun de construire le sien, en fonction de ses aspirations et de ses besoins.

    Cultiver l’art de vivre, ça veut dire quoi ?

    Alors pour vous, ça veut dire quoi ? Et c’est une vraie question. Quand on parle « art de vivre », certaines personnes pensent immédiatement « arts de la table » et à l’idée d’utiliser de la belle vaisselle. Et oui, ça peut être une partie de la réponse ; mais pas seulement. Le concept « d’art de vivre » regroupe aussi tout ce qui se rapporte à votre rythme de vie, à votre environnement, à votre style vestimentaire, à vote état d’esprit…

    Prenez quelques instants pour réfléchir à ce qui vous fait vibrer.

    Art de vivre

    Dans la pratique, construire votre «art de vivre» c’est d’abord identifier ce que vous aimez, vos valeurs et vos priorités. C’est un savant mélange d’organisation personnelle, d’aménagement de votre environnement et d’hygiène de vie qui vont vous permettre de conjuguer équilibre et performance pour construire une vie professionnelle plus épanouie, une vie personnelle plus riche et une vie sociale plus active. Tout est lié et interdépendant, comme dans un eco-système, votre eco-système personnel.

    Cultiver « l’art de vivre » ? C’est construire les fondations de votre bien-être, de votre équilibre et de votre efficacité; et un moyen aussi de réaliser ce qui vous tint à coeur et de déployer votre rayonnement.

  • Petite détox de printemps

    Trouver son équilibre, c’est avant tout cultiver santé et vitalité. Au printemps, toute la nature s’éveille et notre physiologie sort d’une longue période au ralenti. C’est le bon moment pour se donner un coup de pouce énergétique avec une petite cure de détox tout en douceur. Je vous propose de découvrir ma petite détox de printemps.

    Pour ma détox de printemps, j’ai adopté ces deux petits rituels :

    1- Boire un grand jus de citron chaud le matin à jeun :

    Cela permet de réveiller en douceur le système digestif après le jeûne de la nuit.  Le foie est stimulé et cela permet de rééquilibrer l’acidité du corps malmené par trop de viandes, de sucres, de laitages…

    La recette ? Pressez 1/2 citron et versez le jus dans une grande tasse avec de l’eau tiède (sans sucre bien sûr).

    2- Boire un grand verre d’eau au vinaigre de cidre avant le dîner :

    Boire un grand verre d’eau vinaigrée 15 minutes avant le dîner aide à réguler glycémie et cholestérol et en prime c’est un booster d’amincissement pour qui veut retrouver la ligne avant l’été.

    La recette ? Versez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans un grand verre d’eau. Cela vous semble trop difficile à boire ? Commencez par une cuillère à café.

    Deux habitudes détox toutes simples qui peuvent vous aider à retrouver vitalité et teint de pêche après la grisaille de l’hiver!

    Précautions d’usage : J’ai adopté ce petit protocole de détox depuis plusieurs années et il me convient parfaitement mais ce n’est peut-être pas le cas pour tout le monde. Il est important d’être à l’écoute de votre corps. Arrêtez en cas de brûlures d’estomac et à proscrire totalement en cas d’ulcère…

  • Ma boîte à outils de l’équilibre…

    Comment concilier vie privée et vie professionnelle? Comment maintenir un équilibre entre tous les aspects de sa vie en étant efficace, en forme, dynamique, cohérente? C’est pour répondre à toutes ces questions, et parce que je voulais tout concilier sans rien sacrifier que j’ai construit ma boite à outils de l’équilibre. Construire son équilibre? une savante alchimie entre agir, être, s’organiser, développer sa présence.

    Ma boîte à outils de l’équilibre :

    Une approche holistique parce que nous sommes un tout, en lien avec notre environnement et notre entourage. Tout est lié et inter-dépendant, comme dans une «formulation» chaque élément est en synergie avec les autres… Notre état d’esprit et notre façon de penser habituels ont un impact sur notre corps et conditionnent notre vie toute entière. Notre environnement et notre cadre de vie influencent largement notre bien-être et notre vitalité. Quant à notre image de soi, elle donne le curseur de ce que nous nous autorisons à vivre. En ce sens elle est un des moteurs de nos réussites.

    Dans un souci constant d’amélioration personnelle, j’ai toujours cherché à conjuguer bien-être, équilibre et performance en m’appuyant sur des outils d’organisation personnelle, de créativité et de prospective. Au fil des ans, parce que je voulais réinvestir tous les rôles de ma vie sans en sacrifier aucun, j’ai construit une boite à outils originale basée sur mon expérience de femme et de mère, de scientifique, de cadre dans une grande entreprise et d’entrepreneur.

    Au delà du plaisir d’accompagner les transformations, ce que je fais parle aussi de mon engagement de femme. Je propose aujourd’hui à celles que j’accompagne un condensé du meilleur de ce que j’ai expérimenté.

    A chacune de construire son équilibre en fonction de sa vie et de ses priorités…

    Pour aller plus loin : Vous ressentez le besoin d’être accompagnée dans votre quête d’équilibre ? N’hésitez pas à prendre contact.

  • Bien-être au travail et absentéisme

    Les dernières études viennent confirmer ce que l’on pressentait depuis longtemps déjà. Il est maintenant prouvé que le taux d’absentéisme est directement lié au bien-être au travail.

    Le septième baromètre de l’institut Alma Consulting Group montre que le taux d’absentéisme dans le secteur privé est en hausse. Il s’est élevé à 4,59% en 2014 (contre 4,26 l’année précédente).

    Les premières causes d’absence citées concernent la santé ou des motifs personnels.

    Les autres raisons touchent à l’organisation de l’entreprise :

    • mauvaise organisation ou conditions de travail (9%)
    • manque de reconnaissance (7%)
    • charge de travail (6%)
    • mauvaise ambiance (4%)
    • manque de soutien managérial (4%).

    Découvrez l’article complet de l’entreprise l’express sur le coût de l’absentéisme au travail.

    Ce constat ramène indirectement à la question du bien-être au travail comme valeur forte et comme levier d’amélioration de la motivation des collaborateurs et de diminution du taux d’absentéisme.